Territoires

Bordeaux rive droite Le bouchon ferroviaire saute pour l’Ascension

Le pont de l’Ascension a permis à la SNCF de « faire sauter » le bouchon ferroviaire de Bordeaux. Un chantier colossal pour accueillir la LGV en 2017. Après la construction d’un nouveau pont ferroviaire et le doublement des voies entre 2005 et 2010 (1,235 milliard d’investissement), la deuxième phase s’achève. Elle permet la circulation des trains sur 4 voies venant de Nantes et Paris depuis le 8 mai 2016. Elle couvre 3,5 km de voies nouvelles et 7 650 m de murs antibruits : les deux nouvelles voies sont construites à l’est des voies existantes, sur une estacade-viaduc de 1 400 m et sur un mur de soutènement en béton armé (de 600 m) dans un contexte urbain dense. Sont intervenus sur le chantier : Meccoli, Aquitaine Rail, Ineo Caténaire, Ineo Signalisation et ASP (Annonce Sécurité Pilotage). Un investissement de 2,22 milliards d’euros

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X