Territoires Bouches-du-Rhône

Bonnes Nouvelles, le projet métropolitain d’Aubagne

Deux ans après l’attribution de la concession d’aménagement de la ZAC des Gargues par la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, la Sapag (Société aubagnaise pour l’aménagement des Gargues), regroupant Immochan, NGE-Guintoli et Grand Delta Habitat, active ce projet de près de 230 000 m² de plancher sur 42 ha, à l’est de la zone des Paluds. Le dossier de réalisation a été déposé cet été et l’agglomération devrait délibérer, d’ici à fin 2015, sur la poursuite de l’opération. « Par rapport au dossier initial, nous avons retravaillé de nombreux aspects du dossier pour tenir compte des demandes des collectivités dont la gouvernance a changé en 2014 : les surfaces commerciales ont été légèrement réduites, la proportion des logements sociaux abaissée à 30 %, le foncier affecté aux entreprises et au tertiaire augmenté », souligne Paul des Longchamps, président du comité de direction de la Sapag.

Ce projet baptisé « Bonne Nouvelles », l’un des plus importants développés aujourd’hui par Immochan sur le territoire national, conçu par le cabinet international BDP associé à Ingerop, prévoit un équipement ludocommercial (75 000 m²) prolongeant l’actuel hypermarché Auchan (l’un des plus rentables de France), 25 000 m² de loisirs et restauration, 700 logements neufs et diversifiés, un parc arboré (3,5 ha), 30 000 m² de tertiaire et d’industrie pour agrandir la zone industrielle des Paluds, un parking de 4 600 places, etc.

500 millions d’euros investis.

L’investissement est à la hauteur de l’ambition métropolitaine du projet : 500 millions d’euros dont plus de 100 millions pour l’aménagement de la ZAC. La Sapag va ainsi mobiliser, avec les collectivités, 35 millions destinés à de nouvelles infrastructures routières pour mieux desservir le site. Du foncier aménagé (7 millions d’euros) sera aussi remis à l’agglomération pour créer un équipement communautaire, une école, une crèche, un plateau sportif, un parc relais et un pôle d’échange. L’emprise d’un futur TCSP a été réservée.

« Il s’agit de l’ultime grande zone aménageable d’Aubagne à ne pas être soumise au risque inondation. Nous maîtrisons plus de 60 % du foncier. Nous souhaitons que les discussions avec l’agglomération aboutissent pour sortir l’opération dès 2017. Il faudra quatre à cinq ans pour mener à bien le projet », précise Paul des Longchamps. Lors du prochain salon Mapic à Cannes, Immochan exposera cette opération et devrait révéler l’opérateur choisi pour aménager le multiplex.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X