Métier

Bonglet SA optimise son organisation

Un progiciel de gestion intégré et une centrale d’achat relient onze agences au siège social de l’entreprise dans le Jura.

Bonglet est une addition de petites entreprises de proximité qui profitent de l’organisation d’une grande, aime dire Hervé Bonglet, le P-DG de cette entreprise familiale de Lons-le-Saunier, dans le Jura, qui compte 460 salariés et 200 intérimaires (pour 53 millions d’euros de chiffre d’affaires). Depuis l’âge de 16 ans, quand il a intégré l’entreprise de plâtrerie de son père Henri, Hervé Bonglet a vu se développer les métiers du second œuvre relatifs à la décoration (peinture, revêtements de sol, cloisons sèches) jusqu’à l’isolation thermique par l’extérieur qui génère aujourd’hui 30 % du chiffre d’affaires. Bonglet SA s’est aussi étendue géographiquement à toute la Bourgogne-Franche-Comté et jusqu’aux départements de l’Ain et de la Haute-Savoie avec l’implantation de 11 agences. « Chacune est une petite entreprise de 30 à 40 personnes qui répond à ses propres appels d’offres ; le siège leur apporte tous les outils de gestion et la logistique », ajoute Hervé Peutot, responsable des achats qui anime le développement de l’entreprise aux côtés de son patron et d’un petit comité de cadres où figurent des membres de sa famille. La belle-sœur d’Hervé Bonglet, Catherine, est directrice des ressources humaines, ses filles Caroline et Emmanuelle gèrent respectivement les agences de Montchanin et de Mâcon, et son frère Eric celle de Dijon.

Massifier les volumes.

L’outil dont le dirigeant est le plus fier est un ERP, un progiciel des processus opérationnels de l’entreprise. Grâce à ce système intégrant une gestion dématérialisée des documents, le siège et les agences sont en communication constante pour le suivi des chantiers, la gestion des approvisionnements et du stock de matériels. « Nous nous sommes inspirés du fonctionnement de l’industrie pour massifier les volumes et éviter la rupture de stock de matériaux », ajoute le responsable des achats. Une photographie en temps réel est aussi utile pour la flotte de camions-grues et de fourgonnettes ainsi que le stock d’échafaudages.

Une démarche de responsabilité sociale des entreprises (RSE) complète l’organisation couronnée, fin 2015, par la labellisation Maîtrise environnementale de Qualibat et la certification ISO 14001. Autant que faire se peut, Bonglet s’applique à négocier avec ses fournisseurs un contrat de recyclage à la source : ainsi, Siniat récupère toutes les chutes de plâtre pour les réintroduire dans son cycle de fabrication. « Le tri sélectif s’effectue depuis des années à travers des collecteurs, mais nous cherchions une plus grande traçabilité de nos déchets », justifie le dirigeant. La mise en avant de la RSE dans les appels d’offres publics (75 % de l’activité) permet, selon le dirigeant, de se démarquer de la concurrence. Cela lui réussit plutôt bien, avec un chiffre d’affaires qui devrait progresser de 13 % en 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X