Architecture Technique Tour A

Boîtes de béton en saillie

Mots clés : Béton

Chaque façade du bâtiment A comporte trois colonnes de volumes en saillie positionnés tous les trois étages et décalés d’un niveau d’une colonne à l’autre. Ces boîtes présentent un porte-à-faux qui peut atteindre jusqu’à 4 m. Pour les réaliser, en béton coulé en place, l’entreprise Les Maçons Parisiens a fait appel à des outils spécifiques. La table de coffrage est placée, au moyen d’une fourche de 7 m de longueur, sur deux étages d’échafaudages reposant sur le plancher haut de la boîte de dessous. Et, pour reporter les charges sur un plancher ayant acquis une plus grande résistance, des tours d’étaiement sont mises en place entre le plancher bas de la boîte de dessous et le plancher haut de celle qui la précède, deux niveaux plus bas.
Sur l’une des quatre façades, une des colonnes de boîtes en saillie est remplacée par de simples balcons équipant deux niveaux sur trois (photo ci-contre). Une aubaine pour l’approvisionnement en matériaux et équipements des corps d’état secondaires qui ne peuvent être livrés au moyen de la grue. Un ascenseur de chantier de fabrication spéciale, de grandes dimensions, parcourt la façade au droit de ces balcons pour fournir les étages, notamment en menuiseries de grand format.
Les façades en béton de cette tour seront revêtues d’une isolation thermique par l’extérieur recouverte de bardage StoVentec, dans un dégradé du noir au blanc.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X