Territoires Marseille

BNP Paribas Immobilier actif dans Euroméditerranée

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Signe que la conjoncture immobilière est redevenue porteuse pour le marché des logements et offre davantage de visibilité aux opérateurs en matière de bureaux (23 000 m² seulement de stocks de bureaux neufs recensés sur Euroméditerranée fin 2015 (1)), BNP Paribas Immobilier engage deux de ses principaux projets sur Euroméditerranée. Boulevard de Dunkerque, à l’emplacement de l’ancienne concession BMW, huit ans après l’annonce du lancement du projet (« Station 7 »), le « Corail » (14 000 m² de bureaux, 190 places de parking en sous-sol et 3 500 m² de logements et commerces) a été mis en commercialisation et devrait être en chantier fin 2016 pour une livraison en 2018. Comment expliquer un tel décalage, d’autant que le projet n’a pas eu à subir de recours ? « Nous avons été confrontés à de multiples difficultés : les délais de libération du site, la mise au point de deux permis, les modifications du régime de l’archéologie préventive. La crise du marché des bureaux a aussi ralenti l’opération. Mais aujourd’hui, les démolitions ont été réalisées et le projet peut s’engager », confirme Bruno Pinard, DG Promotion Immobilier d’entreprise de BNP Paribas Immobilier. Cette opération va aussi accueillir un projet de 36 logements signé Mathoulin & Jardin.

Des plateaux de plus de 1 000 m2.

Conçu par Jacques Ferrier, le « Corail » offrira aux utilisateurs de grands plateaux de plus de 1 000 m² et des performances énergétiques élevées avec une certification HQE excellent. Grâce à une protection solaire renforcée par l’intermédiaire d’un dispositif de sur-façade : une résille métallique perforée, produisant un jeu d’ombres et de lumières et habillant la façade courante.

Au sein du parc habité d’Arenc, face à la tour CMA-CGM, l’îlot 3 C nord (plus de 16 000 m²) comportera des logements (8 000 m²), des bureaux (8 000 m²) et des commerces, confiés à Mathoulin & Jardin pour les logements et Arte-Charpentier pour les bureaux. Les 117 logements de « My Liberty », en commercialisation, dont le lancement des travaux est prévu au 4e trimestre (chantier confié à Eiffage Construction en entreprise générale), se répartissent en un double ensemble R + 14 et R + 17. Doté de vastes terrasses, ce programme joue la carte de l’innovation et des services. « Il s’agit de logements évolutifs et mutables qui, en fonction des besoins et des étapes de la vie, peuvent être transformés pour, par exemple, générer des revenus complémentaires. Ils seront également dotés d’une grande conciergerie », précise Jean-Noël Léon, directeur Provence Promotion résidentiel de BNP Paribas Immobilier. Sur le plan énergétique, le programme vise la RT 2012 -30 % et sera raccordé au réseau de géothermie marine, Thassalia. Les bureaux, en cours de commercialisation aussi, offriront un volume simple de verre et de béton sur lequel viendront se greffer trois éléments en saillie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

(1) Source : BNP Paribas Real Estate.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X