Enjeux

Biossun vise le marché du B to B

Mots clés : Démarche environnementale - Tourisme

Le leader français de la pergola bioclimatique se tourne vers le secteur de l’hôtellerie-restauration, tout en étoffant son appareil de production.

Avec 3 500 chantiers livrés en 2016, Biossun, spécialiste de la pergola bioclimatique en aluminium (couverture de terrasse équipée de lames orientables), confirme la bonne santé de son activité. Forte d’un chiffre d’affaires de 13 M€, en progression de plus de 10 % par rapport à 2015, l’entreprise rhônalpine créée en 2009 poursuit son développement en s’attaquant à un nouveau marché. « Nous réalisons 70 % de notre activité en France auprès de particuliers. Pour compenser la saisonnalité liée à cette clientèle, nous ambitionnons de nous développer sur les marchés de l’hôtellerie-restauration et de la prescription architecturale », annonce Frédéric Foretti, président de la société.

CA 2016 : 13 M€ Prévision CA 2020 : 20 M€ Effectif: 46 salariés

Implantée en banlieue lyonnaise depuis son origine, Biossun vient de déménager son siège social à Sassenage, en Isère, où se trouvait déjà son site de production. « Nous avons finalisé l’extension de notre usine avec un bâtiment de 2 000 m2 ainsi que 600 m2 de bureaux », indique le dirigeant. Sur 37 salariés, 9 n’ont pas suivi. Depuis, l’entreprise a embauché une quinzaine de personnes dont un directeur industriel et un directeur général, connaisseur du marché nord- américain sur lequel Biossun compte bien s’implanter. L’entreprise est entrée dans un programme de normalisation et espère ainsi installer, à la fin 2017, une usine de production en Floride. Avec ce regroupement des équipes près de Grenoble, l’industriel contrôle son process de production, qui lui vaut le label « Origine France garantie ». Biossun contrôle ainsi le stockage de l’aluminium, l’usinage, le laquage, le contrôle qualité, le conditionnement et la logistique de ses produits. Seuls les profilés aluminium de grande longueur sont fabriqués dans la région nantaise par un sous-traitant avec des moules développés par Biossun et lui appartenant.

Une année d’investissement en R & D. Attaché à Lyon, le groupe vient d’acquérir des locaux pour ouvrir un showroom à Chaponost, à l’ouest de l’agglomération, et cherche un autre site à l’est. « Lyon nous a vu grandir et reste une place forte de notre chiffre d’affaires en se hissant en deuxième position après la région Méditerranée », témoigne le président.

Cette année, Biossun mettra sur le marché un nouveau produit : la couverture de terrasse à lames orientables et rétractables connectée. Une innovation développée avec l’entreprise Crouzet et des bureaux d’études spécialisés. « En cas de dysfonctionnement, nous serons en capacité de réaliser un diagnostic à distance, d’intervenir ou d’envoyer un technicien. » L’industriel a déposé une dizaine de brevets pour développer cette nouvelle pergola et attend une certification du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB).

Depuis sa création, l’entreprise a bâti son business model en s’appuyant sur un réseau de distributeurs concessionnaires chargés de vendre et d’installer ses pergolas. Elle compte une centaine de partenaires dans l’Hexagone et 80 à l’export, essentiellement en Europe. De plus en plus impliquée dans la distribution de ses produits, avec la création de deux filiales Biossun Méditerranée et Biossun Alpes, elle rachète aujourd’hui les contrats de distribution, voire les fonds de commerce de ses distributeurs, pour « limiter le cumul de marges ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X