Territoires Lorraine

Biogaz chaleureux

Mots clés : Energie renouvelable

Engie Cofely construira d’ici à fin 2016 le nouveau réseau de chaleur de 6,5 km de Pont-à-Mousson, alimenté au biogaz d’une installation de stockage de déchets. La ressource procurera 85 % des 15 gigawattheures annuels destinés à chauffer l’eau du réseau ainsi que 14 bâtiments publics et d’habitat, soit l’équivalent de 2 830 habitants (20 % de la population). Attributaire d’une DSP de 27 ans, Cofely investit 6,8 millions d’euros et procède actuellement à la consultation des entreprises.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X