Territoires

Besançon Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie s’agrandit dans son enveloppe historique

Mots clés : Conservation du patrimoine - Manifestations culturelles - Musées - galerie

Après la réfection des réserves du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie et le transfert des bureaux dans un bâtiment neuf pour 4 millions d’euros, la Ville de Besançon engage la restructuration du bâtiment qui abrite les collections ouvertes au public. Désignées d’ici à la fin du mois, les entreprises démarreront le chantier dès novembre, jusqu’au printemps 2018. La surface d’exposition sera alors doublée et atteindra 4 000 m2. Le maire, Jean-Louis Fousseret, voit dans ce projet de 10 millions d’euros TTC « un acte politique fort qui fera rayonner Besançon dans la future région Bourgogne Franche-Comté ». La dépense est subventionnée à 50 % (Drac et région Franche-Comté, département du Doubs) et étalée sur quatre années.

Retenu sur concours, le projet du bisontin Architectures Scaranello valorise les deux phases historiques de construction de l’ancienne halle aux grains qui abrite le musée. Il reconnecte avec le reste du bâtiment néoclassique le bloc de béton brut, installé dans la cour intérieure par Louis Miquel, disciple de Le Corbusier, dans les années 1970. La rampe en spirale, sur laquelle sont accrochées des cimaises, guide le visiteur vers de nouvelles salles avec un parcours muséal non directif.

Apport de lumière naturelle.

Grâce à la réfection de la verrière centrale et au remplacement des plafonds, l’apport de lumière naturelle augmente dans les surfaces d’exposition, tout en limitant l’éclairage artificiel. Les ouvertures latérales murées sont rouvertes et agrandies jusqu’au pied des façades, afin de donner un aperçu des collections depuis la rue. L’installation d’un plancher chauffant pour remplacer les radiateurs libère aussi de la place pour les œuvres.

Motivée à l’origine par une remise aux normes qui a entraîné la fermeture partielle du musée en 2009, la rénovation comprend également l’installation d’un système de désenfumage mécanique et d’un ascenseur.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X