Autres Gros œuvre / Lauréat Est

Berthold veut capitalisersur son savoir-faire

Mots clés : Gros oeuvre

A Verdun, Berthold intervient actuellement en entreprise générale pour construire un centre de soins de 4,7 millions d’euros. Dans ses ateliers de Dieue-sur-Meuse, Berthold assemble dans le même temps les 300 tonnes d’acier d’un bow-string en partance pour la Tunisie. Spécialiste des ponts, le fleuron du BTP meusien sait aussi construire des passerelles entre les compétences et les marchés. « Depuis ma prise de fonction en février 2015, je m’attache à présenter Berthold dans toute sa polyvalence, car sa notoriété ne me paraît pas à la hauteur de son savoir-faire », estime Pascal Ribolzi, P-DG.

Le dirigeant s’appuie sur un parc de matériel, objet d’un investissement récent de 2 millions d’euros, et sur un bureau d’études intégré pour chaque activité. Certifié Mase (Manuel d’amélioration sécurité des entreprises), Berthold travaille pour la SNCF, la Sanef ou encore de grands sites industriels chimiques et énergétiques. Les ouvrages d’arts métalliques et les ponts en béton apportent la moitié de l’activité. Le complément se répartit entre les constructions métalliques dans la France entière et les travaux de génie civil, de bâtiment et de VRD dans le quart nord-est.
Fondée en 1949, Berthold a connu une défaillance en 1987, suite à un hiver trop rigoureux et aux déboires d’un ouvrage d’art. Reprise un an plus tard par le groupe Baudin-Chateauneuf, l’entreprise connaît depuis lors une progression ininterrompue. Investie dans la formation, l’insertion et l’apprentissage, elle espère une meilleure prise en compte de son engagement sociétal par les donneurs d’ordres publics.

Berthold :
Dieue-sur-Meuse (55)
260 salariés
49 M €

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X