Chantier

Bepos vs BBC : un investissement qui se révèle payant

Mots clés : Démarche environnementale - Efficacité énergétique - Réglementation thermique et énergétique

Le bailleur social 3F expérimente l’exploitation d’un bâtiment à énergie positive (Bepos) et compare ses performances énergétiques à celles d’un bâtiment basse consommation (BBC) édifié à proximité. Le résultat est riche d’enseignements.

Contexte Maîtriser toutes les consommations énergétiques

Généraliser d’ici 2020 la construction de bâtiments à énergie positive (Bepos) : l’objectif assigné aux maîtres d’ouvrages lors du Grenelle environnement est clair. Le bailleur social 3F a voulu en expérimenter le principe à Brétigny-sur-Orge (Essonne), sur un ensemble-pilote de 54 logements répartis dans six bâtiments. Le terrain est inscrit dans une ZAC de 42 hectares, prévue pour abriter un écoquartier de 2 000 logements en accession et à la location, avec 21 000 m² de locaux tertiaires sur un parc de 10 ha.
L’opération, lancée dès 2009 en conception-réalisation, associe la maîtrise d’œuvre, les bureaux d’études techniques et l’entreprise générale de travaux. Le label Bepos certifié Cerqual (certification Qualitel), tout juste défini par l’association Effinergie, sert de référentiel. L’approche se complète d’une démarche sociale : en réduisant la consommation énergétique, 3F désire réduire significativement les charges locatives.
Le programme affiche une volumétrie simple : trois bâtiments de deux niveaux, un de trois niveaux et un immeuble double (trois et cinq niveaux) avec un sous-sol commun. Les prestations et...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 345 du 21/10/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X