Autres

Benoît Narcy, responsable de programmes chez Coallia « La question des espaces collectifs embarrasse les gestionnaires, avec des risques de dévoiement d’usage »

« Les nouvelles structures, dénommées résidences sociales, sont ouvertes désormais à un public diversifié dans un objectif de mixité, et proposent des logements individuels et autonomes, ouvrant droit à l’aide personnalisée au logement (APL). L’abandon des petites chambres regroupées en  » unité de vie  » avec cuisine et salle d’eau communes appelle une partition nouvelle entre des logements individuels quatre fois plus grands et des espaces collectifs. Si la résidence sociale propose un accueil temporaire, les résidents de foyers de travailleurs migrants, retraités pour un bon nombre d’entre eux, peuvent rester au sein des structures de façon pérenne, n’ayant pas les plafonds de ressources nécessaires pour intégrer un logement social de droit commun. Dans ce contexte, la question des espaces collectifs, non financés et dont l’entretien ne peut être délégué à...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 244 du 16/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X