Régions Vendée

Bénéteau largue la construction

Le numéro un mondial des voiliers Bénéteau met un terme à ses ambitions dans le bâtiment en reconvertissant sa filiale BH, spécialisée dans l’habitat résidentiel à ossature bois, dans la fabrication de mobile homes . Seuls 33 salariés sur les 106 que compte le site de La Chaize-le-Vicomte (Vendée) seront conservés. Les autres feront l’objet d’un plan de sauvegarde de l’emploi. Avec un chiffre d’affaires en berne à 16,2 millions d’euros et un résultat courant négatif de 3,5 millions d’euros, la filiale habitat créée en 2009 n’a jamais trouvé son marché.

Le système constructif industrialisé n’est pourtant pas en cause. Au contraire. « Nous avons un très bon taux de satisfaction, mais ce segment de marché n’est pas mûr », déclare Hervé Gastinel, président du directoire du groupe Bénéteau. De fait, l’industriel avait su optimiser l’outil de production pour atteindre un niveau de prix comparable aux solutions techniques traditionnelles, mais, selon le dirigeant, « la plupart des maîtres d’ouvrage nous demandaient d’être moins chers et, pour remporter un appel d’offres et gagner des marchés, il nous fallait baisser nos prix aux dépens de nos marges ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X