Actualité

« Bâtir et transporter pour demain » : 1res rencontres du Grand Est du « Moniteur » et 8e édition des Rencontres d’affaires du Sillon lorrain (Rasilor) 8 octobre à Villers-lès-Nancy « Les clés d’une prise de conscience »

Mots clés : Transport ferroviaire

Gabriel Franceschini, animateur des Rencontres d’affaires du Sillon lorrain

Quels objectifs vise le colloque interrégional du 8 octobre à Villers-lès-Nancy (1)

Le thème « Bâtir et transporter pour demain » rencontre les préoccupations de Monsieur Tout le monde, à un moment clé : chacun prend conscience de son impact personnel sur l’environnement, en particulier dans le choix de son logement. Alors que la perspective de la taxe carbone se précise, il ne peut plus être question d’habiter à 100 km de son lieu de travail.

Comment cette manifestation s’intègre-t-elle dans les Rencontres d’affaires du sillon lorrain ?

Contractées dans l’acronyme Rasilor qui est devenu un nom commun pour de nombreux décideurs lorrains, les Rencontres d’affaires du sillon lorrain désignent une série d’événements qui se renouvellent deux à trois fois par an dans les quatre départements de la région. Depuis le début septembre, nous présentons le réseau sur le site www.rasilor. Sur une échelle territoriale élargie et avec des moyens techniques modernes, nous avons remis au goût du jour le concept de lieu d’échange, autrefois symbolisé par la place du village.

Vous vous êtes adressés jusqu’ici aux décideurs lorrains. Pourquoi élargissez-vous cette fois-ci votre cible au Grand Est ?

Dès l’origine, nous avons cherché à élargir l’horizon des entreprises au-delà des agglomérations. La réussite de la formule nous conduit à passer une nouvelle étape : frontalière de la Belgique, du Luxembourg et de l’Allemagne, mais aussi voisine de l’Alsace, de Champagne-Ardenne, de la Franche-Comté et de la Bourgogne, la Lorraine a souffert d’une réputation de couloir de passage. Pourquoi ne pas transformer cette faiblesse en opportunité ? De ce point de vue, la Lorraine peut jouer le rôle de maillon central du Grand Est, ouvert sur l’Europe

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
8 octobre, domaine de l’Asnée à Villers-lès-Nancy. Renseignements : Nancy Vallette, Rasilor, 03.83.50.48.04., vallette@heillecourt.screg.fr ; Cathie Lejeune, « Le Moniteur », 03.88.32.26.48., clejeune@groupemoniteur.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X