Logistique

Base de données Outil de travail collaboratif interne. et externe

Mots clés : Distribution - Droit du travail - Informatique - Innovations

Pour organiser et administrer les données, plusieurs solutions sont disponibles sur le marché. L’une de leurs innovations est de faciliter les modes de collaboration et les échanges tant internes entre différents services et sites qu’externes entre industriels et négociants. Toute la difficulté consiste à définir un référentiel reconnu et enrichi par tous de la même façon.

Toute société est propriétaire et responsable des informations qu’elle publie. Au cœur du traitement des données, cette règle d’or vaut pour toutes les entreprises, groupements et réseaux tant dans leurs échanges internes que dans leurs relations avec leurs fournisseurs et clients. Un défi quotidien pour les personnes chargées de la gestion des bases de données dont la mission principale est de garantir disponibilité, fraîcheur et fiabilité des informations. Plusieurs outils tentent d’y répondre et diffèrent selon leurs traitements plus ou moins sophistiqués, et leur intégration ou non dans d’autres outils informatiques comme les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP). Chronologiquement, on distingue tout d’abord les systèmes de gestion de bases de données (SGBD). Intégrés généralement aux PGI, ils suffisent aux besoins de la majorité des négoces pour manipuler les informations dans le cadre d’opérations « ordinaires » : consulter, ajouter, modifier, copier, sauvegarder, restaurer. jusqu’à extraire des états ciblés à l’aide de requêtes pour trier, regrouper voire calculer et réaliser des statistiques. Hormis les règles d’intégrité référentielles qui empêchent d’effacer ou de modifier certaines données et sans imposer une structuration rigoureuse, les SGBD ne permettent que très rarement des analyses fines. Sauf à demander des développements spécifiques. Impossible aussi de contrôler le contenu de la donnée et/ou de la rendre homogène si elle est codifiée différemment par les services d’une même entreprise, par les entités d’un groupement ou d’un réseau et, de surcroît, entre acteurs d’une même filière.

Aide à la décision

Visant à lever ces limites, d’autres solutions plus pointues mais plus onéreuses ont vu le jour. Une seconde génération se focalise ainsi sur la compréhension des données. A...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 319 du 01/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X