Régions Cannes

Balitrand fête ses 95 ans

Le 27 avril, les salariés du groupe de négoce pour le gros œuvre et le second œuvre Balitrand ont joué les stars en investissant pour la journée le Palais des festivals et des congrès de Cannes (Alpes-Maritimes). Créé en 1922 au bord de la Croisette par les frères Balitrand, le groupe de 600 salariés a célébré ses 95 ans. Un âge vénérable et une pérennité qui imposaient de marquer le coup en invitant les clients et les fournisseurs.

Le groupe n’appartient plus à la famille Balitrand. Il est détenu depuis 2008 par le groupe Weinberg Capital Partners associé au Crédit agricole (23 %) et aux cadres dirigeants (10 %), dont Jean-Luc Panetta, président depuis 2013. La ligne de conduite n’a pas changé. L’enseigne propose une offre complète (70 000 références) aux professionnels (80 %) et aux particuliers (20 %). Le tout est organisé en quatre pôles.

Le premier, Balitrand, spécialisé dans le négoce du second œuvre, s’adresse aux entreprises avec 28 points de vente répartis en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca). Home Store est dédié à l’univers de la maison (du carrelage à l’électroménager, en passant par le mobilier de jardin). Quant à Home Store Côté Bain, il est réservé à la salle de bains avec six points de vente en Paca. Enfin, BigMat Balitrand vend des matériaux (sable, parpaings, trémies… ) et est spécialisé dans l’aménagement extérieur.

Lancement d’un site et d’une appli pour les pros. « Notre métier est d’offrir de la qualité et de la disponibilité à nos clients. Pour 100 lignes de produits commandés, nous nous autorisons à avoir au maximum cinq lignes manquantes, 95 % de la commande doit être satisfaite », explique Jean-Luc Panetta. Cette politique s’accompagne d’une gestion très fine des stocks, qui représentent un montant annuel de 25 millions d’euros. « Nous essayons d’être au maximum à 70 jours de vente en stocks », précise-t-il.

Créateur d’un libre-service professionnel du bâtiment en 1982 et d’un centre d’appels également à destination des professionnels, Balitrand vient de mettre en ligne le site Balitrand Pro et de lancer une application mobile qui permet au client de commander et de suivre la gestion de son compte où qu’il soit. Cela n’empêche pas les 65 commerciaux de ratisser le terrain.

Le groupe a souffert de la crise mais la reprise est là. En 2017, il table sur un chiffre d’affaires de 172 millions d’euros, contre 160 millions en 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X