Annuel aménagement

Avis d’experts Regénérer les sols pour les rendre vivants

Mots clés : Aménagement paysager - Espace vert - Qualité de l'eau, de l'air et du sol

Guerric Péré Paysagiste, agence Ilex

Pour l’aménagement du parc de Drocourt, quels problèmes avez-vous rencontrés du fait de l’utilisation antérieure – industrielle et minière – du site ? Sur les terrains de la cokerie, dont l’usine a été démontée au début des années 2000, la pollution du sol était due à des métaux lourds. Le propriétaire, Charbonnages de France, a été contraint de dépolluer les terrains avant leur cession à la communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin. La procédure suivie par la Drire, adaptée à un usage de parc urbain, a consisté à étendre une trentaine de centimètres de terre saine, constituée essentiellement de schistes noirs auxquels on a rajouté du BRF (bois rameaux fragmentés), un broyage de branches fraîches. Ce mélange vise à régénérer les sols, à réinstaller une vie microbienne, sans utiliser de produits chimiques. D’autre part, lors des remblais et déblais nécessités par le creusement des bassins et la création des îles, on a trouvé des galeries à seulement trois mètres de profondeur. Le fond d’un bassin s’est même écroulé. Il a fallu scanner au radar tous les terrains pour dresser une cartographie du sous-sol qui n’existait pas auparavant.

Etes-vous intervenus sur les trois terrils qui dominent le parc ? A terme, les pentes se revégétalisent toutes seules. Mais la morphologie des terrils change car ils contiennent des déchets que l’on sait réutiliser aujourd’hui à des fins énergétiques. Creusé petit à petit en son centre, l’un d’eux prend la forme d’un volcan. Son exploitation terminée, on pourra travailler ce nouveau paysage et l’utiliser de façon ludique. Car ce parc n’est pas figé. Au-delà des bassins aquatiques, on peut imaginer une programmation complémentaire au fil des ans, gérée partiellement par le secteur privé. Ce parc doit vivre et se diversifier dans ses usages pour devenir pleinement un nouvel équipement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X