Annuel aménagement

Avis d’expert BERNARD CHOCAT Directeur de l’unité de recherche Génie civil hydrologie urbain, Insa Lyon. Climatiser l’espace urbain

Mots clés : Aménagement paysager - Eau - Travail

Aujourd’hui, les eaux de pluie urbaines sont considérées comme une ressource à valoriser. Elles alimentent la végétation des villes en surface, et maintiennent les capacités d’infiltration du sol. Les nappes phréatiques sont réalimentées, et l’assèchement des sous-sols urbains, responsable parfois de désordre graves dans les constructions, est limité. Autre tendance : les ouvrages à ciel ouvert mobilisant un foncier rare en ville, il est apparu nécessaire de donner des fonctions supplémentaires à ces espaces. Les eaux de pluie sont ainsi devenues un puissant levier de valorisation paysagère et urbaine. En particulier, même si le traitement peut très bien être minéral, comme la Potzdamer Platz à Berlin, les techniques alternatives sont souvent l’occasion d’un retour de la nature en ville. Enfin, on observe de plus en plus un recours aux eaux pluviales pour climatiser l’espace urbain. Leur évaporation combinée aux ombrages dispensés par les végétaux abaisse les températures en ville. Cela suppose une mise en réseau de ces dispositifs, très variés. On rapproche ainsi au mieux le fonctionnement des eaux pluviales urbaines de leur cycle naturel. La capacité de résilience du réseau – capacité à absorber des évènements climatiques différents et imprévus – est améliorée. Compte tenu des incertitudes sur les évolutions climatiques, en particulier pluviométriques, cela n’a rien d’accessoire. Autre intérêt de cette chaîne de traitement : la variété des dispositifs mis en œuvre (noues, puits d’infiltration, bassins de rétention, chaussées réservoirs, bassins filtrants) qui permet de s’adapter aux disponibilités foncières, toujours fluctuantes en tissu urbain. Le traitement lui-même des eaux de pluie gagne à cette diversité : collecte, décantation et filtration ne peuvent être assurées par un seul et même ouvrage.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X