Territoires

AuvergneL’usine de traitement de l’eau achevée en 2016

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE - Qualité de l'eau - eau potable

La Ville de Clermont-Ferrand construit en bordure de la rivière Allier, sur le site de l’actuelle usine élévatoire de Cournon-d’Auvergne, une nouvelle usine de traitement de l’eau. Ce projet s’inscrit dans un ensemble existant à caractère industriel et pavillonnaire, et bénéficie d’un environnement paysager. La volumétrie du bâtiment est simple et harmonieuse : elle se décompose en boîtes qui enveloppent les divers éléments du process. L’unité du projet est recherchée par un traitement homogène en bois. La conception-réalisation a été confiée à un groupement d’entreprises. Composé du cabinet d’architectes DHA, d’OTV (spécialiste du traitement de l’eau), de Bérim, d’Eiffage Energie et d’Eiffage Construction, il mène la totalité des travaux, parmi lesquels le dévoiement des conduites d’eau potable existantes, la réalisation d’une paroi berlinoise de soutènement, celle d’ouvrages hydrauliques enterrées (6 000 m3) en béton XA3 et calculés selon l’Eurocodes, celle d’un épaississeur circulaire de 21 m de diamètre et de la superstructure en bois, avec toitures végétalisées.

L’usine sera mise en service en 2016 après six mois de conception, 21 mois de travaux, trois mois de mise en route et six mois d’observation. Le génie civil a nécessité 15 000 m3 de terrassement, 4 500 m3 de béton et 430 tonnes d’acier. Le coût total du projet est de 18,3 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X