Régions

Auvergne Décentralisation de la FRTP région Auvergne

Mots clés : Collectivités locales - Décentralisation

Afin de se rapprocher des entreprises et des donneurs d’ordre de chaque département auvergnat, la fédération régionale des travaux publics région Auvergne a créé des délégations départementales. Après l’Allier le 12 mai et le Cantal le 15 mai, le président de la FRTP auvergnate, Pierre Berger, était au Puy-en-Velay, le 12 juin, pour lancer la délégation départementale de la Haute-Loire, en présence du préfet et du président du conseil général de la Haute-Loire.

A cette occasion, Pierre Berger a rappelé que les collectivités locales et territoriales représentent plus de 70 % du chiffre d’affaires des entreprises de travaux publics en Auvergne.

Optimisme sous conditions

Parmi les 10 000 projets collectés au plan national pour faire face à la crise économique, 388 concernent directement la région Auvergne, dont 36 en Haute-Loire pour un montant de travaux de 62,4 millions d’euros (sans compter les chantiers du conseil général). Compte tenu des carnets de commande « très restreints » des entreprises, « ces chiffres ne peuvent que nous rendre optimistes pour l’avenir proche », souligne Pierre Berger. En Haute-Loire, le premier coup de pelle du contournement du Puy-en-Velay à la rentrée 2009 (un chantier de cinq ans) ainsi que le plan rail qui permettra à la Haute-Loire de se rapprocher de Clermont-Ferrand, vont apporter une « bouffée d’oxygène » pour les entreprises locales. Reste, selon Pierre Berger, « à poursuivre le développement d’infrastructures en direction de Saint-Etienne et de la capitale auvergnate. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X