Enjeux

Assises de la mobilité, le chantier démarre

Les trois prochains mois doivent donner une vision des besoins… et identifier des pistes de financement.

La copie sera rendue fin décembre. Autant dire qu’il n’y a pas de temps à perdre : lancées ce 19 septembre à Paris par le gouvernement, les Assises de la mobilité réunissent pour les consulter entreprises, ONG, associations, élus… Objectif : identifier les besoins du pays en termes de routes, autoroutes, réseau ferroviaire, transports doux… Un point de départ pour se doter d’une vision à moyen terme de ces infrastructures. Mais surtout prévoir les financements associés. Un petit changement de logiciel par rapport aux grands plans d’équipement précédents. Les acteurs des travaux publics jouent gros sachant qu’Emmanuel Macron a mis l’accent sur les « transports du quotidien » début juillet. Tandis qu’Elisabeth Borne, la ministre des Transports, envisageait dans le même temps de mettre les grands chantiers sur pause. La porte reste ouverte mais, a souligné la ministre, certains projets sont « très datés dans leur conception ».

Priorité à l’entretien

Entretien et modernisation des réseaux existants seront donc au cœur des discussions. Mais c’est déjà une priorité pour SNCF Réseau, rappelle son président, Patrick Jeantet : « Nous investissons cette année 5,2 Mds € dans le réseau, menons plus de 1 600 chantiers sur le territoire et...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5941 du 22/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X