Technique et chantier

Assainissement Un bassin à paroi moulée express

Mots clés : Béton - Eau - Gros oeuvre

La création d’un ouvrage de stockage d’eau pluviale de 30 m de hauteur en zone urbaine nécessite la construction d’une paroi moulée ancrée à 52 m de profondeur. Une construction à réaliser en huit semaines.

Le projet consiste à réaliser un bassin de stockage circulaire d’environ 8 500 m3 sur la place des Fêtes à Bezons (Val-d’Oise), à proximité du pont éponyme. Le but est de collecter les eaux pluviales excédentaires puis de les traiter, afin de lutter contre la pollution en limitant les rejets directs dans la Seine.

L’ouvrage sera connecté au réseau existant par l’intermédiaire d’un collecteur de décharge, suivi d’un collecteur de transfert (diamètre 1 800 mm) de 350 m de long qui sera creusé au microtunnelier.

Huit semaines de délai

La construction de ce bassin tampon de 22,20 m de diamètre intérieur et de 30 m de profondeur de fouille nécessite la réalisation d’une paroi moulée constituée de onze panneaux de 7 m de largeur (épaisseur 82 cm) et 52 m de profondeur. « La paroi moulée doit en effet être ancrée à grande profondeur, jusqu’à la couche d’argile étanche, afin de limiter les venues d’eau lors du terrassement. Le débit d’exhaure en fond de fouille ne devant pas excéder 1 m3/h », explique Christophe Allemoz, chargé d’affaires travaux de Sefi-Intrafor.

Pour exécuter cet ouvrage de grandes dimensions, les entreprises ont dû faire appel à une machine assez exceptionnelle, en l’occurrence un porteur Bauer BG40 équipé d’un outil de forage BC40. L’ensemble, d’un poids total de 180 t, est théoriquement capable de réaliser des forages de 80 m de profondeur. Principales difficultés : un délai serré de huit semaines, nécessitant de travailler en deux postes (6 h/14 h et 14 h/22 h) et une exiguïté assez classique sur ce genre de chantier urbain.

Autre contrainte : les volumes de béton à mettre en œuvre. Chaque panneau nécessite en effet le coulage de 330 m3 de béton – soit une cinquantaine de camions toupies – fournis par la rotation d’une douzaine de véhicules, la formulation devant par ailleurs garantir un maintien de rhéologie pendant quatre heures. La nouvelle stratégie des fournisseurs de béton prêt à l’emploi consistant à livrer les chantiers à demande spécifique à partir de 16 h, le chantier a dû adapter le planning pour ces opérations de coulage particulières, certains bétonnages se terminant parfois tard dans la nuit. « Jusqu’à 2 h du matin, tout en essayant d’occasionner une gêne minimale aux riverains », conclut Christophe Allemoz.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : syndicat d’assainissement des boucles de la Seine.

Assistant maître d’ouvrage : Etudes et Synergies.

Maître d’œuvre : groupement cabinet Merlin, Intégrale Environnement.

Bureau de contrôle : Qualiconsult.

Entreprises : groupement Bouygues Travaux Publics (mandataire), Sefi-Intrafor, CSM Bessac, Semeru.

Délai de réalisation global : dix-huit mois.

Montant du marché : 16,3 millions d’euros (TTC).

Financement : agence de l’eau, conseil général des Yvelines, conseil général du Val-d’Oise.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X