Régions

ARRÊT SUR IMAGE Un parc urbain transforme l’île de Nantes

« Il y a vingt ans, l’île de Nantes était le symbole du déclin de la ville. Aujourd’hui, elle est devenue celui de son renouveau », souligne Jean-Marc Ayrault, député et maire de Nantes. Preuve en est avecla transformation du site des chantiers navals en plage, solarium, jardins aux multiples essences (2 000 arbres, arbustes, plantes et vivaces), espaces de jeux et autres cheminements doux. Cette vaste esplanade de 13 hectares s’étale entre la Loire et les derniers vestiges d’Alstom. Les cinq cales préservées servent de décor à l’ensemble en devenant lieux d’accueil et d’exposition en sous-sol et plateformes panoramiques en surface. Elles font office d’observatoire privilégié sur la ville ancienne et la Loire. « La ligne directrice a consisté à célébrer le lieu de façon attentive et joyeuse en traitant les choses avec profondeur, mais aussi légèreté », indique Alexandre Chemetoff,l’urbaniste maître d’œuvre du chantier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X