Régions

ARRÊT SUR IMAGE Composites en façade à Villeurbanne

Le chantier de restructuration-extension du lycée Frédéric-Faÿs, à Villeurbanne (Rhône), a connu un moment fort avec la mise en place d’un élément de façade de 11 mètres sur 6,5 mètres en matériaux composites sur le nouveau bâtiment ­d’enseignement.

L’ architecte Raphaël Pistilli a choisi de souligner la modernité de l’extension de 6 550 m2 par des « déformations » partant du sol pour arriver au maximum à l’acrotère. « L’œil est attiré par ces volumes qui montent, qui s’inclinent et ne s’attachent pas comme c’est le cas habituellement aux trous dans les façades », explique le concepteur.

La pièce moulée par l’entreprise Twist, à Brignais, et composée d’un double nid-d’abeilles, est recouverte sur chacune des faces d’un panneau composite d’une épaisseur de 2 cm ; des omégas recouverts de composites renforcent la partie horizontale. Ce nouveau bâtiment d’enseignement se raccorde au bâtiment (existant) de l’administration. L’ensemble ferme la cour intérieure du lycée, côté nord.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X