Territoires

Ardennes Sedan va réaménager trois de ses places

Premier acte de la convention PNRQAD (Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés) signée en octobre 2012, la commune de Sedan va réaménager trois places situées dans son hypercentre. Il s’agit d’unifier, par un plateau en pavés de grès, les places d’Armes, Crussy et de la Halle, et de réduire drastiquement la circulation et le stationnement automobile.

Le projet reprend l’esquisse d’aménagement présentée par le groupement Atelier Ville Paysage Serge Renaudie/bureau BET Dumay. L’accent y est mis sur la sobriété et la simplicité, non sans une certaine touche de fantaisie, assortie de clins d’œil historiques. Ainsi, un « salon urbain » sera-t-il créé place de la Halle, dont le motif s’inspire des célèbres tapis en point de Sedan. De même, le chemin reliant le château fort à la Meuse sera-t-il jalonné de bornes en pierre, surmontées de sculptures en fonte, représentant des heaumes dont le modèle est tiré des collections d’armures de la forteresse.
Le démarrage du chantier est prévu en février 2016, pour une inauguration un an plus tard. Son coût s’élève à 2,3 millions d’euros, sur un montant total de 33 millions d’euros pour l’ensemble du PNRQAD. Celui-ci consiste principalement en l’amélioration des conditions d’habitat dans deux îlots, dits « Hôtel de Ville » et « Saint-Michel ». Nombre de logements souffrent, en effet, de vétusté, quand ils ne sont pas tout simplement vacants. Une modification du plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), définissant le règlement du périmètre du secteur à protéger, sera nécessaire avant le lancement opérationnel du PNRQAD.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X