Autres

Architecture à loyer modéré

Mots clés : Architecture - Gestion immobilière - Logement social

Ametis, spécialiste de la vente en bloc aux organismes HLM, fait appel à des architectes de renom. Le pari fonctionne et pousse son développement.

Ametis occupe une place singulière dans le monde de la promotion immobilière. Cette entreprise, créée en 2002 par Bertrand Barascud et l’architecte François Fontès, réalise des programmes sociaux qu’elle cède en bloc à des bailleurs. Le plus souvent, ces opérations naissent d’une demande exprimée par une commune. « Nous allons voir les maires et créons des projets sur mesure pour répondre à leurs besoins, résume Bertrand Barascud, directeur général. Ces opérations comportent du logement locatif aidé mais peuvent intégrer aussi une gendarmerie, une crèche ou une salle de spectacle. »

Ametis se distingue également par l’importance attachée à la création architecturale et à la qualité des logements produits. L’entreprise fait ainsi appel à des architectes aussi renommés que Jean Nouvel, Rudy Ricciotti ou Nicolas Michelin. Comment concilier cette ambition avec les contraintes financières du logement social ? En optimisant le process « par un travail en équipe et une analyse approfondie menée en amont des opérations, dès le stade de l’esquisse, répond Bertrand Barascud. Nous associons également nos partenaires très en amont : banquiers, bureaux d’études, entreprises, clients. Ils apprécient ce travail en commun. » Les chantiers sont habituellement menés en corps d’état séparés et confiés à des PME locales. « Nous choisissons les entreprises sur la qualité de leurs réalisations, sur leur capacité à tenir leurs engagements et sur les prix », précise le directeur général.

Demain, la rénovation de bâtiment.

Née à Montpellier, Ametis a rapidement essaimé sur le reste du territoire. Le groupe est aujourd’hui présent en Provence-Côte-d’Azur, Rhône-Alpes, Ile-de-France et Midi-Pyrénées. Il a créé une direction régionale à Nantes début 2016 et compte prendre pied cette année en Savoie, Bourgogne, Alsace-Lorraine et Aquitaine. Une implantation est prévue dans le Nord en 2017 ou 2018. « Il faut être immergé dans les territoires pour bien les comprendre, argumente Bertrand Barascud. Nous voulons être au plus près des maires. » L’entreprise a d’ailleurs entrepris de constituer en interne un réseau de développeurs chargés d’aller à la rencontre des élus pour faire émerger des projets. Ametis a également engagé une diversification. Le groupe intervient depuis 2014 sur le marché de la primo-accession, via une filiale dédiée, Ideom, créée en partenariat avec le promoteur Helenis. Il envisage de créer prochainement une structure consacrée à la rénovation. « Nous pourrons ainsi apporter aux élus une réponse complète associant le logement social, la primo-accession et la restructuration de bâtiments existants », explique Bertrand Barascud.

Contact : Bertrand Barascud, directeur général : 04 67 42 15 90 ou bertrand.barascud@sas-ametis.fr

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

165 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 (plus de 200 millions d’euros attendus en 2016).
64 opérations en chantier.
1 500 logements vendus en 2015 (2 500 ventes prévues en 2016).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X