Intérieur

Architecten DVVT Réhabilitation d’une maison de ville Gand

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Rénovation d'ouvrage

Contrainte par un budget très serré, la réhabilitation de cette maison réussit à rendre polyvalentes plusieurs interventions : structure et ameublement fusionnent dans une mise en forme minimaliste qui révèle le mode constructif initial du logement.

À proximité de la gare Saint-Pierre à Gand, le lotissement Ganzendries constitue une poche de maisons de ville datant des années 1950. Celle rénovée par l’agence DVVT (Jan De Vylder, Inge Vinck et Jo Taillieu) se laisse deviner depuis la rue, car les nouvelles menuiseries présentent un détourage coloré qui contraste avec l’anonymat du voisinage. Les éléments constituant une baie sont soulignés par une couleur : cadre dormant rouge, châssis ouvrant aluminium, pare-close bleue. Dès l’entrée, le visiteur prend la mesure de l’intervention architecturale consistant à dégager des vues sans ouvrir totalement l’espace. Une faille d’à peine 40 cm autorise une communication entre le hall et le salon, sans favoriser le passage. Elle a été pratiquée à la disqueuse dans le mur de brique dont tout parement ancien a été ôté. Ainsi, la modénature des façades porteuses se retrouve à...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 251 du 18/05/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X