Autres

Arbustes : un compromis entre nature et culture

Mots clés : Conception

Entre la volonté des hommes et le potentiel naturel des arbustes, la règle P.E.2-R0, créée en octobre 2013, donne les outils d’un compromis optimal. Elle prend souvent le contrepied de pratiques courantes, trop peu soucieuses de durabilité. Elle suppose, au préalable, un choix entre les cinq univers du code de gestion différencié fixé par les ingénieurs territoriaux.

La plupart des préconisations de la P.E.2-R0 découlent de l’appartenance des arbustes à l’une des deux familles qui distinguent leur mode de développement : acrotonie ou basitonie (voir lexique). Sous peine de vieillissement accéléré, seuls les arbustes acrotones à petites feuilles et à croissance lente supportent la tonte, mode de taille inhérent à l’art des topiaires. Alors que l’acrotonie obéit presque exclusivement au patrimoine génétique de l’arbuste,...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 384 du 20/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X