Régions

Aquitaine Des maisons BBC à ossature bois pour Aquitanis

Mots clés : Bois - Efficacité énergétique - Gros oeuvre - Maison individuelle

Aquitanis a lancé cette année plusieurs programmes sociaux de construction de maisons à faible consommation énergétique et à ossature bois. Le plus avancé consiste en 19 maisons aux normes BBC (bâtiment basse consommation) en cours de montage dans l’agglomération bordelaise, à Saint-Médard-en-Jalles.

La réalisation de ce programme, dessiné par l’architecte Thierry Dufon, repose sur un contrat trisannuel entre Aquitanis et l’entreprise Egeris, qui a réalisé de nombreuses opérations de logements conventionnés. Elle bénéficie du soutien de l’Ademe et de la région. Objectif : une maîtrise des prix et l’amélioration constante de la qualité du bâti. Le contrat prévoit de réaliser une centaine de ces logements « durables » sur plusieurs communes de Gironde.

Maisons standardisées

Basées sur des modèles prédéfinis, les maisons à ossature bois proposées par Egeris sont standardisées et utilisent des procédés de construction industrialisés. Ainsi, les façades avec menuiseries intégrées, les planchers et différents composants sont réalisés sur des machines à commande numérique, dans les ateliers d’Integral Bois System (IBS), filiale d’Egeris à La Brède (Gironde).

Sur le chantier, les éléments sont assemblés en une journée. Les façades bois garantissent une bonne étanchéité à l’air qui favorise la réduction de la facture énergétique. Selon Aquitanis, un T4 à ossature bois, de 80 m2, nécessite 160 euros annuels de chauffage au gaz contre 400 euros pour un T4 traditionnel. La production d’eau chaude solaire permet un apport que l’office estime à 60 % de la consommation.

Les maisons sont certifiées Habitat & Environnement option très haute performance énergétique (TPHE). Elles ont été conçues dans le cadre du concours Aliénor lancé en 2007 par la région Aquitaine. Un programme destiné à promouvoir les programmes en avance sur la norme BBC qui entrera en vigueur en 2012. Le chantier est évalué à 3,4 millions d’euros.

Pour Bernard Blanc, directeur d’Aquitanis, « l’entreprise est engagée dans un développement responsable et durable du territoire. » Il souhaite étendre la construction bois à des programmes de logements individuels groupés ou semi-collectifs, « en y intégrant une dimension architecturale innovante au service de la valeur d’usage. »

Aquitanis vient de lancer une consultation associant fabricant et architecte pour concevoir des logements locatifs et en accession sociale, utilisant la filière bois. Le lauréat de cette consultation réalisera une opération de 50 logements, inscrite au projet de rénovation urbaine de Floirac (Gironde).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X