Actu

Après un cru 2014 décevant, 2015 s’annonce plus qu’incertain

Mots clés : Chauffage - froid - Equipement sanitaire - Produits et matériaux

Au-delà de la conjoncture morose dans le secteur du bâtiment, sur les trois segments du marché du sanitaire-chauffage, ce sont les produits phares qui reculent : les chaudières, la robinetterie et les raccords cuivre.

L’année 2014 a été morose. Selon la note de décembre de l’Observatoire national des travaux et services liés au bâtiment et aux travaux publics (ONTS-BTP) pour la Fnas, le chauffage enregistre une tendance à – 3,6 %, le sanitaire une croissance nulle, la plomberie – 4,5% (le recul le plus important).

Pourtant, l’entrée en vigueur de la RT 2012 laissait espérer un retour en force de la boucle d’eau chaude. L’anticipant, les grossistes avaient renforcé leurs stocks en 2013 (notamment + 15,5 % pour les achats de chaudières murales gaz à condensation). Or, les ventes de chaudières ont été décevantes : -5 % en tendance 2014 pour les grossistes, les industriels enregistrant un recul 3 %. Le chiffre est identique pour les radiateurs. Pour Pierre-Louis François, président d’Uniclima, la baisse du neuf n’explique pas tout. D’abord, l’effet...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 405 du 17/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X