Edito

APRÈS LA PLUIE

En quelques mois, les préoccupations changent du tout au tout.

Il y a un an encore, tout le monde croisait les doigts pour que la reprise arrive enfin. Cette fois, plus de doute, elle est là.

Beaucoup d’entreprises artisanales du bâtiment ont disparu au cours de ces huit années de marasme. Et nombre de celles qui ont survécu ont réduit la voilure.

Désormais, le...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5922 du 19/05/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X