Aménagement / Finition

Apprendre à bien choisir les isolants biosourcés

Mots clés : Bois - Produits et matériaux

Fibres de bois, chanvre, cellulose ou lin, les isolants biosourcés végétaux font partie du paysage aujourd’hui. Rappel des éléments clés pour bien les sélectionner.

En dix ans, la part de marché des isolants biosourcés est passée de 1 à 8 %, grâce à l’attrait pour la construction durable, la sensibilisation des maîtres d’ouvrage et une offre plus variée et qualitative. Plusieurs paramètres sont à considérer lors du choix : le niveau de performance, la participation au confort global, l’impact sur l’environnement, la facilité de pose et coût.

La conductivité thermique des isolants biosourcés (lambda moyen 0,040) est à peine moins performante que celle des isolants conventionnels (laine minérale, PSE, polyuréthane). L’isolation acoustique peut être supérieure grâce à leur forte densité....

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5813 du 24/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X