Régions

antibes Licence « bâtiments à hautes performances énergétiques »

Mots clés : Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Enseignement supérieur - Marché de lénergie - Réglementation technique

En partenariat avec l’université de Nice Sophia Antipolis, le CSTB et avec le soutien de la région pour la mise en place d’un contrat d’apprentissage, le lycée du BTP Léonard-de-Vinci lance, dès la rentrée, la première licence professionnelle « bâtiments à hautes performances énergétiques » dispensée en France. Une quinzaine de jeunes, titulaires d’un bac 2 scientifique ou technique, vont être formés en alternance sur neuf mois pour acquérir des compétences dans la conception et l’enveloppe des bâtiments à très basse consommation ou à énergie positive, dans les nouveaux matériaux, la maîtrise des consommations électrique et thermique, la mise en œuvre de systèmes à énergie renouvelable, etc. « La palette des métiers visés par cette formation de prescripteurs au sens large est vaste. Il pourra s’agir de technicien de BET, de gestionnaire de projets chez un maître d’ouvrage ou une entreprise, de chargé d’affaires chez un fournisseur, de chef d’équipe installation et maintenance, d’animateur énergie dans une collectivité ou chez un bailleur social », détaille Vincent Follain, responsable des enseignements technologiques au lycée Léonard-de-Vinci. La mise en place de cette formation est le fruit de partenariats étroits noués par cet établissement avec les entreprises de la région, de plus en plus confrontées à des demandes d’engagements contractuels sur les performances énergétiques des bâtiments qu’elles réalisent. Un effectif d’une trentaine d’étudiants est visé pour l’année 2010-2011.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X