Annuel aménagement

Annecy, ville olympique ?

Mots clés : Sport

Courant mars, le Comité national olympique et sportif français (Cnosf) a tranché. Ce sera bien la ville d’Annecy qui portera la candidature française pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en 2018. Point fort du dossier : une très bonne desserte (aéroports internationaux de Lyon et Genève, deux axes TGV et quatre accès autoroutiers), des équipements sportifs à 70 % déjà réalisés, et de fortes capacités d’hébergement, hors village d’athlètes. Une candidature placée sous le signe de l’écologie (avec pour objectif un bilan carbone nul) mais aussi de l’économie : les investissements à financer sont estimés à moins de 250 millions d’euros. Annecy a désormais deux ans pour peaufiner son dossier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X