Régions

Angoulême Une médiathèque pour 2013

Mots clés : Concours d'architecture - Rénovation urbaine

L’équipe lauréate du concours d’architecture de la future médiathèque du Grand Angoulême (Charente) sera connue à la fin du mois de novembre 2009. Les esquisses devraient être rendues en octobre. Quatre équipes ont été présélectionnées : le cabinet Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal (Paris), Pierre du Besset et Dominique Lyon, l’atelier Loci Anima piloté par Françoise Raynaud (Paris) et le cabinet David Serero (Paris).

Le projet de la médiathèque d’agglomération s’inscrit dans la future ZAC située derrière la gare d’Angoulême, dans le quartier de l’Houmeau. L’opération comprend aussi un volet d’urbanisme avec le réaménagement des berges de la Charente et la requalification du quartier occupé par une friche industrielle. Comme l’explique Bernard Chillet, directeur adjoint des services de la communauté d’agglomération du Grand Angoulême (Comaga) : « Le projet inclut une ouverture de la gare sur le quartier. Une passerelle urbaine débouchera en face de la médiathèque et desservira les quais. » Les négociations sont actuellement en cours avec la SNCF. Le bâtiment proprement dit développera une surface Shon de 5 600 m² dont un peu moins de 4 000 m² utiles.

Trois mondes

La Comaga a travaillé avec un bureau de programmation (Café Programmation). « Le bureau d’études a proposé de construire cet équipement autour de trois mondes : comprendre (la partie documentaire), imaginer (le monde littéraire) et la création (arts et loisirs) », précise Bernard Chillet. Autre contrainte donnée aux architectes, la médiathèque doit répondre, dès sa conception, aux normes HQE. L’ouverture devrait intervenir à la fin 2013. L’enveloppe prévisionnelle de travaux est estimée à12 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X