Territoires

Angoulême Une charte pour soutenir le marché immobilier

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

La communauté d’agglomération du Grand Angoulême voyait dans le dispositif Pinel un moyen de soutenir l’économie du BTP. Mais la collectivité, située en zone B2 avec un marché de l’immobilier peu tendu, n’était pas éligible à cette loi. Néanmoins, grâce à la rédaction d’une charte, l’agglomération a obtenu un agrément préfectoral. « Ce document est une première en France. Il a été établi en partenariat avec les acteurs du bâtiment, la FFB, l’UCI-FFB et la Capeb, se félicite-t-on au sein de Grand Angoulême. Il s’agit de ne pas reproduire les erreurs du passé, faits de promoteurs exogènes à la région, mais aussi de ne pas déstabiliser le marché immobilier local. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X