Formation ÉCOLES DE PAYSAGE (7/9)

Angers fusionne les métiers de l’ingénierie et de la conception

Mots clés : Apprentissages - Education

La rentrée scolaire 2017-2018 marquera pour Agrocampus Ouest la refonte de l’organisation des formations et le dixième anniversaire de la fusion qui a donné naissance à cette école.

Sur le campus d’Angers, cette évolution renforce l’ancrage végétal de la formation d’ingénieur en paysage.

« Agrocampus Ouest regroupe sur Angers et « Rennes quelque 1 900 étudiants dont 1 200 élèves ingénieurs, 150 enseignants chercheurs et 400 chercheurs associés, autour des thématiques de l’alimentation et du cadre de vie », synthétise Emmanuelle Chevassus-Lozza, sa directrice adjointe. Cinq des six départements qui structurent l’enseignement concernent la filière paysage : milieu physique, paysage, territoire ; écologie ; sciences du végétal appliquées pour l’agriculture et l’horticulture ; économie, gestion, société ; statistique et informatique. Ces départements entretiennent des liens étroits avec les unités mixtes de recherche, dont cinq intéressent le paysage. Dans ce domaine, deux spécificités caractérisent la formation dispensée à Angers. Celle-ci permet l’obtention d’un diplôme d’ingénieur, et désormais aussi celle du titre de paysagiste concepteur. En outre, elle offre une connaissance approfondie des sciences et de l’ingénierie du végétal et du vivant. « Durant les années de licence, les étudiants des deux filières, horticulture et paysage, suivent un tronc commun qui comprend la connaissance des milieux, les processus de développement des plantes, les techniques de culture et l’utilisation des végétaux dans un projet....

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 403 du 16/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X