Territoires

Angers Des dizaines de candidats pour la passerelle ferroviaire

Clôturée à la fin juin, la consultation lancée par la Société d’aménagement de la région d’Angers (Sara) en début d’année pour le projet de déconstruction/reconstruction de la passerelle de la gare Saint-Laud à Angers a reçu « plusieurs dizaines » de candidatures venues de France, d’Europe et même au-delà. Un premier jury sélectionnera, à la fin août, les trois architectes qui devront présenter un projet avant la fin de l’année. Long de 100 m, le nouvel ouvrage qui remplacera celui existant sera réservé aux piétons. Cette « prolongation de la rue » a une double vocation : relier les deux places urbaines situées de part et d’autre de la gare et desservir tous les quais de la SNCF de manière à ouvrir un accès sud à la gare TGV.

L’enveloppe prévisionnelle a été fixée à 5 millions d’euros HT hors travaux de connexion aux voies urbaines. Le chantier débutera en janvier 2018 en vue d’une mise en service à la fin 2019.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X