Enjeux

André Laignel

« Nous ne voulons pas de déclarations d’amour, nous voulons des preuves !

Pas question pour les candidats d’enrober leurs propos grâce à une plume agile. »

André Laignel, vice-président de l’Association des maires de France lors de la journée de rencontre entre les élus et les 11 candidats à la présidentielle le 22 mars.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X