Enjeux

André Laignel

« Je ne sais pas s’il y aura une reprise de l’investissement public local en 2016. Cela me paraît optimiste.

Les contraintes financières sur les collectivités sont plus fortes qu’en 2015. Il y a peut-être une épargne de précaution, mais cela sera-t-il suffisant ? »

André Laignel, président (PS) du Comité des finances locales, maire d’Issoudun (Indre).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X