Territoires Moselle

Amnéville cherche des pistes de relance

Enjointe par la Cour des comptes de fermer sa piste de ski Indoor Snowhall, jugée structurellement déficitaire, la commune d’Amnéville refuse catégoriquement de se départir de cette attraction. Son maire, l’avocat Eric Munier, entend au contraire relancer le vaste patrimoine touristique et thermal laissé par son prédécesseur Jean Kiffer, décédé en 2011 après quarante-six ans de mandat. Un audit chiffre à 15 millions d’euros les travaux à prévoir au cours des dix prochaines années.

Etude. La commune, la communauté de communes du pays Orne-Moselle, le conseil départemental et la région ont par ailleurs commandité une étude de 500 000 euros pour analyser le potentiel du pôle. Constituée de l’aménageur mosellan Sodevam, du bureau d’ingénierie normand Infra Services, de l’expert en hôtellerie Horwath HTL France, du cabinet d’audit PwC et de l’architecte nancéien Alain Casari, l’équipe devra réaliser un état des lieux, analyser le positionnement touristique du site et proposer des pistes de relance, d’ici à septembre prochain.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X