Régions Somme

Amiens veut offrir un grand bain à ses nageurs

Parmi les sept candidats en lice, c’est finalement Eiffage qui a fait la différence. Amiens Métropole a attribué à l’entreprise la délégation de service public par voie concessive pour la conception, la construction, le financement et l’exploitation du futur centre aquatique, dont l’ouverture est prévue à l’été 2019. « Il s’agit d’un projet structurant, ambitieux, moderne et attractif qui comptera comme l’un des joyaux sportifs des Hauts-de-France », a souligné Guillaume Duflot, vice-président d’Amiens Métropole chargé des sports, lors de l’assemblée métropolitaine du 9 mars.

Cet équipement d’un coût de 26 M€ sera construit dans le sud de la ville, à proximité de la piscine Georges-Vallerey bâtie en 1971 et devenue vétuste. Pour Guillaume Duflot, c’est « certainement le projet le plus important de l’actuelle mandature en matière sportive ». Desservi par le futur réseau de bus à haut niveau de service (attendu pour mars 2019 sur cette partie de la ville), il est idéalement situé au cœur d’un parc paysager urbain de plus de 21 000 m², à proximité de la cité scolaire, du pôle médical Victor-Pauchet et d’un quartier résidentiel.

Amiens aura ainsi le centre aquatique complet qui lui manquait. Un écrin qui répondra aux besoins des pôles Espoirs et France de natation emmenés par Michel Chrétien, et dont fait partie l’Amiénois Jérémy Stravius, plusieurs fois champion du monde et médaillé olympique en 2012 et 2016.

Bassin nordique olympique. Offrant quelque 1 500 m² de surface en eau, dont un bassin nordique olympique, le bâtiment moderne et sobre affiche une belle ambition architecturale. « L’enveloppe sera vêtue d’un enduit écru faisant référence à la craie des falaises de la baie de Somme », décrit son concepteur. Une volumétrie simple et épurée, imaginée en un jeu de pleins et de vides continus, va abriter différents espaces : trois bassins intérieurs dont un à fond mobile pour l’apprentissage de la natation, et à l’étage, un centre de remise en forme et de détente indépendant avec sauna, jacuzzis, bain japonais… Le bassin extérieur sera quant à lui entouré d’espaces ludiques avec jeux d’eau, terrains de volley et tables de ping-pong. Le début des travaux est annoncé pour l’automne.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X