Régions NICOLAS FERRAND directeur de l’Epase

Aménageur en chef

Nicolas Ferrand ne doute pas. A la tête de l’Etablissement public d’aménagement de Saint-Etienne (Epase) depuis sa création, il se félicite du travail accompli depuis trois ans. « Avec la confiance des élus », précise-t-il, de l’ancien maire, Michel Thiollière, à son successeur socialiste, Maurice Vincent. Malgré certains revers aux Ursules et sur l’îlot Poste-Weiss, l’ancien conseiller de Dominique Perben au ministère de l’Équipement vante la vraie maturité des projets conduits par son établissement dans des contextes différents, à Châteaucreux, dans le quartier de Jacquard, au Pont-de- l’Ane et à Plaine-Achille. « Ce n’était pas du tout gagné d’avance », estime cet X-Ponts, diplômé du MIT, également conscient de diriger l’un des rares organismes stéphanois à pouvoir financer des projets d’envergure.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X