Régions Bordeaux

Alto : l’ingénierie durable avant la lettre

Avec plus de cinquante collaborateurs au plan national pour la plupart ingénieurs, Alto Ingénierie entre dans la cour de bureaux d’études qui comptent. Créé et toujours présidé par Jean-Pierre Mouillot, ce bureau d’études fluides a peu à peu pris le cap de l’énergie, puis du développement durable, avec souvent une longueur d’avance dans un secteur en pleine mutation. Depuis, le bureau à l’origine francilien s’est doté de bureaux à Bordeaux, Lyon et Nice avec deux modes d’intervention majoritaires : des missions d’AMO auprès de maîtres d’ouvrage ou des contrats de maîtrise d’œuvre.

Des outils de simulation numérique

« Notre particularité, explique Olivier Arquié, directeur général adjoint, responsable du bureau de Bordeaux, est une transversalité réellement opérationnelle. Des métiers de base de l’ingénierie thermique et électrique, nous avons évolué par l’énergie vers l’environnement. Il s’agit le plus souvent de décloisonner. Par exemple, notre travail thermique doit se faire très en amont, en nous associant à la réflexion sur la façade, l’orientation, l’interaction avec l’acoustique. Notre valeur ajoutée tient également à des outils de simulation numérique que nous développons. Nous avons constitué cinq pôles de compétences : thermique et aéraulique, électricité, simulation numérique, énergie et le dernier né, performance environnementale et aménagement durable. »
Dans la région Aquitaine, Alto affiche un certain nombre de références intéressantes : « Nous venons de signer avec Nicolas Michelin le premier permis de construire de Nexity sur les bassins à flots à Bordeaux. Nous avions déjà travaillé avec lui à Nantes (Habiter les quais) et sur le pôle culturel de Deauville. Nous sommes également présents sur l’écoquartier de la berge du Lac à Bordeaux avec un groupe scolaire pour la ville en zéro énergie. Avec les architectes Joly et Loiret (Paris), nous avons opté pour une grande compacité, en privilégiant éclairage et ventilation naturels. » Le groupe affiche un chiffre d’affaires de 5,7 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X