Enquête

Alternance « Allez à la rencontre des entreprises »

Pour connaître parfaitement l’entreprise dans laquelle il est entré en stage et qui l’emploie aujourd’hui, François Derycke a misé sur l’alternance. « Cette période a facilité mon intégration, car j’ai multiplié les contacts, et cela m’a permis d’être vite opérationnel. »

Son parcours

François Derycke découvre Rabot Dutilleul Construc-tion à l’occasion de stages durant son DUT et sa licence professionnelle en Génie -civil à l’IUT et à l’université de Béthune (Pas-de-Calais). Puis il effectue sa seconde année de master Bâtiment, infrastructures, voiries et réseaux divers en alternance. Même s’il évolue en terrain connu, le jeune homme sent la différence par rapport à ses stages. « Mes collègues -m’impliquaient davantage dans les projets, je participais activement aux réunions. L’alternance, c’est déjà être en poste. » Il découvre aussi les joies et les peines du double emploi du temps. « J’étais souvent obligé de travailler mes cours le week-end. Mais j’ai appris énormément, c’est une transition parfaite vers la vie active. » Lorsqu’il obtient son diplôme en 2012, l’entreprise n’a pas de poste -ouvert. « J’ai ainsi été embauché en CDI pendant trois ans chez Demouy, une filiale du groupe. » En février dernier, il a de nouveau rejoint Rabot Dutilleul Construction.

Son métier

Il chiffre le coût des travaux dans le cadre d’appels d’offres, et optimise ces chiffrages durant les travaux. « Il est important d’avoir une vision globale du projet, des prix, du planning. Il faut pouvoir expliquer notre offre au client et à l’architecte. »

Son conseil

« Pour trouver un contrat, sollicitez votre entourage. J’ai, pour ma part, eu mon premier contact chez Rabot Dutilleul grâce à mon frère, entraîneur de foot, qui avait dans son équipe le fils d’un salarié. Si cela ne fonctionne pas, allez à la rencontre des entreprises lors de journées Portes ouvertes organisées par les écoles, ou dans les salons professionnels. Souvent, on n’ose pas, mais c’est -l’occasion de discuter directement avec des recruteurs et des opérationnels. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X