Territoires

Alsace Hussor prépare la banche du futur

Spécialiste du coffrage métallique à Lapoutroie (Haut-Rhin), Hussor a lancé, début 2016, un programme de R & D de trois ans dans le but de concevoir la « banche du futur », qui serait à la fois plus durable, plus ergonomique et plus efficace. « Les travaux concernent simultanément les quatre éléments facteurs de pénibilité, de risques sécurité et par conséquent de moindre productivité : la lourde clé de 36 qui pèse 2,5 kg pour le vissage des banches, la barre à mine, les échelles et les huiles de décoffrage », explique Pierre Weinling, directeur général de la PME de 110 salariés.
Recherche en matériaux et mécanique. Baptisé Ergoform, le projet vise à supprimer les trois premiers équipements et à réduire fortement l’usage des huiles, pour le limiter à une application par chantier, voire moins. La recherche porte sur les matériaux et la mécanique. Le premier thème amène à privilégier la piste des polymères pour la peau coffrante, en collaboration avec les laboratoires alsaciens LPIM et ICube. Le second domaine fait appel au bureau d’études lorrain Lormac. Il a d’ores et déjà débouché sur un brevet Hussor de réglage fin et automatisé des banches au moment de leur pose. D’un montant de 3,7 millions d’euros dont 2,1 millions d’aides publiques, Ergoform est labellisé par les pôles de compétitivité Fibres-Energivie et Materalia.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X