Régions

Alpes-Maritimes De gros chantiers routiers à l’ouest

Mots clés : Vélo

Dans le cadre de son plan de soutien à l’investissement, le conseil général des Alpes-Maritimes accélère la réalisation de deux importants chantiers routiers à l’ouest du département : la pénétrante Cannes-Grasse et la nouvelle liaison intercommunale de la Siagne. Pour la « PCG », s’achève actuellement, avec deux mois d’avance sur le calendrier prévu, le génie civil du doublement de la trémie des Aspres (3,3 millions d’euros HT, un chantier mené par un groupement Cari/Eiffage/TP Spada).

« Nous allons lancer les terrassements et chaussées à l’automne pour permettre la mise en service de cette trémie à la fin du premier trimestre 2010 », annonce Michel Kuschta, directeur des services techniques du conseil général. Fin 2010, est prévue la réalisation de deux nouveaux giratoires au niveau du boulevard Rouquier (qui vont nécessiter une DUP) pour 4 millions d’euros. Restera alors, pour terminer une infrastructure qui est arrivée au sud de Grasse au début des années 1990, à engager un ultime tronçon entre la RD 9 et le stade Jean-Girard : un boulevard urbain de 2 km à 2 voies avec cheminement piéton et piste cyclable, techniquement complexe à insérer dans le tissu urbanisé (pente de 7 %, deux viaducs et de grands soutènements nécessaires). Et tous les obstacles ne sont pas encore levés : le dossier de DUP a pris du retard à cause de la découverte de plantes rares dans le vallon des Loubonnières et devra passer, fin 2009, en commission nationale de protection de la nature. « Nous tablons aujourd’hui, avec deux tiers du foncier acquis, sur un lancement des travaux fin 2011 pour une durée de trois ans et un coût de 45 millions d’euros. Sur ce budget, 10 % iront à des mesures de protection phoniques », précise le président du conseil général, Eric Ciotti.

34 millions pour la liaison de la Siagne

Dans la vallée de la Siagne, pour soulager les RD 9 et 109 à Cannes et à Mandelieu, le conseil général a lancé une liaison nouvelle de six kilomètres à deux voies avec piste cyclable depuis l’échangeur La Bocca sur l’A8 jusqu’au sud de Pégomas, un projet de 26 millions d’euros hors foncier (9 millions). Après des ouvrages d’art réalisés en 2007, le projet, grâce à une rallonge de 5 millions, passe en phase terrassement et chaussées pour l’ensemble des barreaux de liaison (groupement TP Spada/Cari/Colas/Sacer) avec une mise en service prévue au premier trimestre 2010. Restera alors à réaliser, en 2010/2011, la section centrale, un projet en attente d’achèvement de la maîtrise foncière qui impose le déplacement de l’entreprise Zamora, un important transporteur d’hydrocarbures situé sur le tracé de la DUP. A moyen terme, le département prévoit de connecter la « PCG » et la nouvelle liaison de la Siagne pour améliorer le maillage routier d’accès au moyen pays.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X