Régions Neuilly-sur-Seine

Allure champêtre pour les contre-allées de la RN 13

640 000 m2 de bureaux placés au premier trimestre 2017 en Ile-de-France, en hausse de 27 % sur un an.

4,776 millions de m2 de locaux non résidentiels autorisés de mars 2016 à février 2017, en hausse de 8,6 % sur un an.

2,922 millions de m2 de locaux non résidentiels commencés de mars 2016 à février 2017, en recul de 6,7 % sur un an.

Transformer les contre-allées de l’avenue Charles-de-Gaulle (RN 13) à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) en « allées partagées ». Tel est l’objectif du projet « Les allées de Neuilly », imaginé par l’agence Ilex Paysage & Urbanisme et soumis à concertation jusqu’au 16 juin. « Notre projet consiste à rétablir la ville, à l’oxygéner, à pacifier cet espace sans le chambouler, à générer des lieux pour le public. Il s’agit de créer un nouveau paysage », souligne Guerric Péré, président d’Ilex Paysage & Urbanisme.

Portant sur 1,8 km rectiligne et sur 10 ha, le projet crée deux esplanades au droit des deux stations de métro, Les Sablons et Pont-de-Neuilly, ouvre les contre-allées à la « promenade et à la convivialité », élargit les trottoirs à 25 mètres des deux côtés de l’avenue, restitue le double alignement d’arbres (marronniers et platanes) et, enfin, met en place une piste cyclable à double sens. Dans l’espace public, une architecture linéaire de jardins, en quatre bandes vivantes, convoque la nature en ville et appelle de nouveaux usages grâce à de nouveaux équipements : promenade, salon de repos, terrasse, mobiliers urbains.

Une trentaine de kiosques. Trois places seront distribuées sur l’ensemble de l’axe. L’une, de forme carrée (300 m de côté), est prévue à la hauteur des Sablons. Une trentaine de kiosques modulaires, répartis sur tout l’espace, seront à la disposition des commerces, des entreprises, des galeries d’art. Pour éviter la présence de voitures en surface, un parking souterrain de 450 places va être creusé, portant la capacité à 1 250 places de stationnement. « Nous avons voulu maîtriser la place de l’automobile tout en lui réservant un espace nécessaire à la fréquentation des commerces », observe Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly-sur-Seine.

Si l’élu porte l’idée d’un aménagement de l’Axe Majeur Etoile-Neuilly-Défense et de son insertion dans le Grand Paris depuis 2009, il ne pouvait mettre en œuvre ce projet sans obtenir au préalable le déclassement des contre-allées. C’est chose faite. Depuis un arrêté préfectoral de janvier 2017, elles relèvent désormais de la voirie communale. Le chantier devrait débuter à la mi-2018 et durer trois ans.

Un chantier de 50 millions d’euros. L’investissement – 50 millions d’euros – est financé pour un tiers par les fonds propres de la Ville, pour un autre tiers par des subventions (métropole, région) et le dernier tiers par un emprunt de la Ville. « Nous pouvons nous le permettre, conclut Jean-Christophe Fromantin. Les finances de la commune sont saines. »

Maître d’ouvrage : Ville de Neuilly-sur-Seine. Maîtrise d’œuvre : Ilex Paysage & Urbanisme (mandataire) ; Dumetier Design (architectes) ; Sogeti Ingénierie (BET VRD) ; Oasiis (BET développement durable) ; Ceryx Trafic System (BET déplacements) ; Objectif Ville (BET programmation économique et commerciale).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X