Territoires

Ajaccio Consultation fin 2016 sur le devenir de la caserne Miollis

Mots clés : Établissement militaire

La Ville d’Ajaccio a confié à la SPL Ametarra, par concession, la mission de négocier, d’acquérir et d’aménager le futur quartier de la Citadelle. En fin d’année, Ametarra va lancer l’appel à candidatures européen auprès d’équipes pluridisciplinaires qui travailleront à l’élaboration du projet architectural et urbanistique de reconversion de la caserne Miollis, site militaire qui s’étend au total sur 4 ha, dont 12 000 m² de surface bâtie pour la citadelle Miollis. Le dialogue compétitif sera conduit avec trois équipes.

Schéma de protection pour citadelle et site. Cette étape dans le processus de reconversion fait suite à « l’étude de détermination, de qualification historique, de mise en valeur patrimoniale, urbaine et paysagère » conduite par la Mission pour la réalisation des actifs immobiliers du ministère de la Défense et confiée au cabinet Prost. Elle a été présentée lors d’un comité de pilotage Etat-Ville d’Ajaccio qui s’est tenu début juillet. « Cette étude a permis d’identifier les bâtiments et les espaces extérieurs remarquables à protéger. Le comité de pilotage se réunira à nouveau en septembre pour définir la stratégie à mener en termes de programme », explique Joseph Matraja, directeur général d’Ametarra.
A l’heure actuelle, sept bâtiments sont considérés comme utilisables dont le château génois et la poudrière. En octobre prochain, la Direction régionale des affaires culturelles proposera également à la Commission des sites un schéma de protection pour la citadelle et ses alentours.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X