Territoires

Ain K.Line investit 62 millions d’euros dans sa cinquième usine

Pour sa première usine hors de sa Vendée natale, le leader français de la menuiserie aluminium a choisi Saint-Vulbas, dans le parc industriel de la Plaine de l’Ain. « A 20 minutes de la gare TGV de Lyon, ce site est complémentaire de nos quatre usines », explique Bruno Léger, DG de K.Line (lire aussi notre article dans « Le Moniteur » du 26 février 2016, p. 16). Confié à l’agence lyonnaise Archigroup, le projet a été lancé à l’été 2013 et l’industriel a reçu l’autorisation d’exploitation le 17 septembre dernier. Les premiers travaux de terrassement ont été lancés dans la foulée par Brunet TP et le gros œuvre, réalisé par Chanut, va débuter.

Dirigée par François Sournac, cette usine de 48 500 m2 a nécessité un investissement de 62 millions d’euros (dont la moitié pour le process). A partir de 2018, elle produira quelque 2 500 fenêtres par semaine destinées au quart sud-est de la France. L’usine accueillera également un showroom et un centre de formation pour les entreprises locales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X