Réglementation Achats responsables

«Agir sur de multiples constructions facilite la fixation d’objectifs environnementaux forts»

La Légion étrangère débarque dans le Larzac ! Le camp militaire situé sur ce plateau du Massif Central fait peau neuve en harmonie avec son milieu naturel plus de trente-cinq ans après la lutte paysanne. Denis Vincent de Paul, chef du bureau pilotage audit achats au sein de l’établissement du service d’infrastructure de la Défense (Esid) de Bordeaux, explique la démarche qui a valu à ce dernier de remporter les Trophées de la commande publique 2016 dans la catégorie « achat public durable » pour l’Etat (1).

Quelles sont les spécificités du projet ?

Créer un régiment avec 37 000 m2 de constructions neuves pour accueillir 1 300 légionnaires d’ici à la fin 2018 constitue un projet exceptionnel, quand la tendance est plutôt à la réhabilitation de régiments et de bases aériennes. Nous partons presque de zéro. Les vieux baraquements vont être déconstruits. Les bâtiments se doivent d’être performants énergétiquement du fait de leur localisation sur un plateau très venteux, parfois à – 14 °C. L’action sur de multiples constructions facilite, d’ailleurs, l’intégration d’objectifs élevés en matière environnementale et sociale.

Vous avez lancé un marché public global sectoriel…

Le cœur de l’opération est, en effet, assuré par un marché de conception, construction, aménagement, entretien et maintenance (CCAEM) d’un ensemble de bâtiments de bureaux, d’hébergement, d’un...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5913 du 17/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X